Programmation

Jeudi 9 Août 2018


Sébastien Plante

Leader de la formation Les Respectables, fait preuve de tous ses talents, seul sur scène. IL vous offre une visite guidée au travers de l’histoire de la musique rock et blues comme vous ne l’avez jamais encore entendu.


Rico & The Escape (Lyon, France)

Vous connaissez déjà sûrement They Call Me Rico, le projet homme-orchestre du québécois Frédéric Pellerin, gagnant du Challenge Blues Français à Cahors en 2015 (catégorie solo/duo).Ces dernières années il a foulé les scènes de grands festivals tels que Jazz à Vienne, Cahors Blues Festival, Blues sur Seine, Cognac Blues Passions ou encore le Festival International de Jazz de Montréal. Possédant plus d’une corde à son arc, et aimant créer de nouveaux projets et relever de nouveaux défis, Frédéric Pellerin alias Rico présente maintenant son nouveau projet: Rico & The Escape. C’est en formation complète que Rico et ses évadés sillonneront les routes cette année. Rico sera accompagné de Jean Joly à la basse et de Josselin Soutrenon à la batterie ! Au Menu, du nouveau matériel, les chansons de Rico mais plus encore, des incursions dans le matériel de son premier groupe, Madcaps, ainsi que quelques réinterprétations de pépites méconnues, le tout revampé à la manière Rico.


Lil’Ed & The Blues Imperials (Chicago, USA)

Lil ‘Ed & the Blues Imperials faisait partie des premiers groupes à sortir de Chicago dans les années 70 et 80. Souvent comparé à Elmore James et Hound Dog Taylor, Lil ‘Ed Williams, un guitariste flamboyant et son groupe ont persévéré à jouer du blues à un rythme enlevant, s’établissant une réputation internationale qui perdure encore dans le nouveau millénaire. Surement l’un de spectacles les plus excitants sur le marché depuis de nombreuses années.


The Delta Colectivo

Matt Isbell, Memphis, Tennessee | USA, Philippe Big Dez Paris | France, Mike Deway et Peter Shonk Québec | Canada


Vendredi  10 Août 2018


Big Dez (Paris, France)

La légende raconte que c’est dans une cabane de la région parisienne que Phil Fernandez unit ses guitares aux claviers de Bala Pradal ou ils répètent un répertoire de blues anglais et américain. De cette union naît le groupe BIG DEZ en 1996. Plus de vingt ans après sa création, ce groupe, désormais composé de Phil Fernandez à la guitare et au chant, Cyrille Catois à la basse, Rodolphe Dumont à la guitare, Steve Belmonte à la batterie et Marc Schaeller à l’harmonica, prépare un septième album prévu pour l’été 2018 et continue de fréquenter les festivals européens et étasuniens avec toujours autant d’énergie. Le style Big Dez, c’est un blues électrique mêlant humour et mélancolie, fortement teinté de funk, de soul et de rock’n roll. C’est en prestation solo que vous aurez le bonheur de découvrir ce grand artiste lors de son passage.


Ghost Town Blues Band (Memphis, USA)

Récemment présentée au Festival de jazz de Montréal, la plus récente histoire à succès de Beale Street a été nominée quatre fois au  Independent Blues Award 2016, nominée au BBMA 2015 dans la catégorie “meilleur groupe de blues” et finaliste de l’International Blues Challenge. Le spectacle de Ghost Town Blues Band captive les auditoires aux États-Unis et au Canada avec des cuivres, des guitares boîte à cigares, se rapprochant du style des Allman Brothers. Ces cuivres, la guitare et les harmonies combinées à une musique énergique et riche font de Ghost Town Blues Band l’un des groupes à voir absolument.


Dawn Tyler Watson (Montréal, Canada)

Au cours des deux dernières décennies, la chanteuse et actrice Dawn Tyler Watson a mérité sa place parmi l’élite canadienne du blues. Née en Angleterre et élevée en Ontario, elle a élu domicile à Montréal après avoir obtenu son baccalauréat en études jazz et théâtre de l’Université Concordia. Une artiste accomplie et dynamique, sa fougueuse présence sur scène lui a valu une reconnaissance nationale et internationale. De retour de Memphis, elle vient tout juste de remporter la première place convoitée par plus de 260 groupes et artistes au 2017 International Blues Challenge. Dawn a également reçu trois Canadian Maple Blues Awards et neuf prix québécois Lys Blues. Elle a remporté le prix Screaming Jay Hawkins pour la meilleure performance live, un trophée France Blues pour l’artiste féminine internationale de l’année et une nomination au Canadian Folk Music Award pour la meilleure chanteuse. Donc, il est presque inutile de vous dire que vous devez être là chaque fois qu’elle prend l’affiche !


Bobby Thompson & Revelator Hill (Washington, USA)

Le guitariste et chanteur Bobby Thompson n’est pas étranger au monde du blues et du rock. Il s’est fait les dents en jouant dans les plus anciens clubs et bars de blues de Washington. Après avoir perfectionné son art et acquis de l’expérience, Thompson a décidé de s’illustrer en tant qu’artiste solo, produisant trois albums depuis 2011. Bobby a été nominé pour le prix de musicien de l’année de la grande région de Washington, en 2015. Revelator Hill est sa dernière collaboration avec certains des meilleurs musiciens de rock et de blues de Washington, dont Seth Morrissey (basse et voix), Gary Crockett (batterie et chant), Wes Lanich (claviers) et Ron Holloway en tant qu’invité spécial (saxophone). Ce groupe suit le chemin tracé par le grand Jimi Hendrix, mélangeant le blues et le rock pour créer un son qui saisira assurément votre attention.


Samedi  11 Août 2018


Spencer MacKenzie (Niagara Falls, Canada)

Spencer MacKenzie est de ceux qui confirment que le blues a de l’avenir et que les jeunes peuvent aussi s’exprimer librement et de belle façon dans ce style. Le blues est un moyen d’exprimer ses sentiments, ses émotions et tous sont en mesure de le faire. Et Spencer MacKenzie, c’est à la guitare qu’il se permet de le faire. En 2016, il s’est mérité la troisième place au International Songwritng Competition dans la catégorie Blues et en 2017, il remporté le titre de meilleur nouvel artiste au Maple Blues Awards. Comme l’affirme MacKenzie, «j’ai le blues qui coule dans mes veines !».


John Pagano Band (Atlanta, USA)

John Pagano a commencé à jouer de la guitare à l’âge de 10 ans, il était évident que quelque chose de spécial se préparait. Ce “quelque chose de spécial” a été reconnu par le légendaire bluesman Sam “Bluzman” Taylor. Sam l’accueille sous son aile et commence à lui apprendre le blues, ou ce que Sam appelle le “SAMerizing”. C’est sous cet œil vigilant que John Pagano a commencé à s’épanouir en tant que musicien et bluesman. En 2016, The John Pagano Band a remporté 3 Independent Blues Awards soit meilleur nouvel artiste, meilleur nouvel album pour Live at Darwins et meilleur clip vidéo.


Poppa Chubby (NY City, USA)

Popa Chubby, né Ted Horowitz, se défonce dans le blues depuis plus de 25 ans. Au cours de sa carrière qui a débuté en 1994, il a toujours été une force hors du commun à la guitare par son jeu brutal et doux à la fois. D’une forte stature, un crâne rasé, des bras tatoués, une barbichette et un style qu’il décrit comme “le Stooges rencontre Buddy Guy, Motörhead rencontre Muddy Waters, ou Jimi Hendrix rencontre Robert Johnson“, Popa Chubby est un personnage attachant et l’une des figures les plus populaires du blues contemporain.


Joanna Connor (Chicago, USA)

Vous avez déjà vu cette vidéo virale d’une femme sur scène dans une robe violette à jouer un hallucinant solo de guitare. C’était Joanna Connor à Chicago, sa ville natale. Elle joue avec la puissance du feu chaque soir comme si sa vie en dépendait. Cette vidéo a fait le tour du monde à plusieurs reprises, obtenant des millions de visionnements jusqu’au Japon, en Russie et dans toute l’Europe. Ce phénomène viral est arrivé, ironiquement, alors que Joanna Connor avait décidé de se consacrer à la vie de maman en ne jouant que dans des clubs locaux sans vraiment s’épuiser, mais quand même pour près de 200 concerts par an. Maintenant de retour sur la route, ce phénomène du blues/rock doit être un spectacle que vous devez absolument voir.


Dimanche 12 Août 2018


V Blues (Québec-Canada)

Ce groupe de Québec, aux influences variées, nous propose un Blues Rock énergique. Depuis 5 ans dans les bars spectacles, ils confirment leur plaisir de jouer ensemble. C’est maintenant en studio qu’ils répètent ce bonheur, sur les pièces qui composent leur premier album, à paraître cet été.


Heather Newman Band (Kansas City, USA)

Au début de l’année 2017, Heather Newman s’installe solidement dans le blues avec un nouveau groupe. Ce dernier fait ses débuts au légendaire Knucklehead’s Saloon. Ce trio de blues ayant beaucoup de succès au cours de l’année, ajouta finalement un quatrième membre. Avec les solides mélodies de Keith Ladd à la guitare et Ryan Matthew au piano / orgue, les lignes de basse groovy de Heather Newman, ce groupe produit un mélange unique de styles tels que le soul, le funk, le blues, et le rock. La voix toujours sensuelle de Heather Newman rend chaque spectacle unique. Après la sortie réussie de son premier album studio Burn Me Alive, Heather Newman concentre son énergie à prendre la route et à préparer un deuxième album, en 2018.


Biscuit Miller & The Mix (Chicago, USA)

Biscuit et son groupe, The Mix, ont fait de nombreuses tournées depuis qu’il a remporté son premier Blues Music Award en 2012. Biscuit est reconnu pour ses spectacles énergiques et son sourire à un million de dollars. Artiste né, il fait corps avec son public au son de son blues funky. C’est un groupe de musiciens dévoués avec un incroyable talent pour vous amener vers des horizons jusque là peu explorés.


Guitar Explosion

Steve Strongman (Hamilton, Canada)

Le bluesman Steve Strongman est un joyau du blues canadien. Son talent est énorme, reconnu et n’est égalé que par son ambition musicale, en tant que guitariste, compositeur et chanteur. En 2014, il a été trois fois nominé aux Maple Blues Awards (Guitariste, Electric Act et Entertainer of the Year) et en 2015, il a reçu un second Juno pour l’album Blues de l’année (pour Let Me Prove It To You).

David Gogo (Vancouver, Canada)

Le parfait mélange de blues et de rock de David Gogo est à la base d’une carrière musicale singulière et étoffée. Ses chansons ont été présentées au cinéma et à la télévision et sont régulièrement diffusées sur des émissions de radio de blues du monde entier. Il a remporté de nombreux prix de blues canadiens, dont cinq nominations aux prix JUNO.

Justin Saladino (Montréal, Canada)

Le guitariste/compositeur/interprète Justin Saladino est né et a grandi à Montréal. Très tôt, dès l’âge de 9 ans, il joue des airs d’artistes tels que Jimi Hendrix, Stevie Ray Vaughan et Led Zeppelin. À l’âge de 11 ans, Terry DiMonte de C.H.O.M. FM a invité Justin à jouer en direct, où une version instrumentale solo de Voodoo Chile (Slight Return) de Jimi Hendrix a fait des vagues. Maintenant dans la jeune vingtaine, il est l’un des meilleurs guitaristes du blues canadien.

Pour vous procurer vos laissez-passer:

 

 

 

 

 
 
 
 

Laisser un commentaire