Le retour de Yoan sur scène

© LE PROGRÈS, JEANNOT LEVESQUE

Après avoir pris congé temporairement de l’industrie du spectacle, Yoan sera de retour sur les scènes du Québec pour faire connaître son deuxième album, Depuis longtemps. Dans le cadre de sa tournée, il se présentera le 18 octobre, à la salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière.

Lors d’une entrevue au Progrès, Yoan semblait excité de faire la promotion de sa tournée. Il était de passage dans la région pour participer à l’émission Aller-Retour Country, enregistrée à Saint-Nazaire. « Je ne viens pas assez souvent chez vous, mais chaque fois, je trouve que les gens sont très chaleureux », affirme-t-il.

Le jeune gagnant de l’émission La Voix a récemment pris une pause des projecteurs pour se concentrer sur son plus récent album, sorti en mars. « Je me suis vraiment retiré. J’ai écrit et j’ai écouté beaucoup de musique. Je suis souvent allé m’isoler dans des chalets. »

Cette coupure lui a permis de se retrouver avec lui-même. « J’ai pris le temps de régler des problèmes qui trainaient, tout en savourant de petits bonheurs. J’ai fouillé là-dedans, et des fois, ça faisait de bonnes chansons. »

L’authenticité et la sincérité semblaient très importantes pour le chanteur de 23 ans. C’est dans un moment comme celui-là qu’il a écrit sa chanson dont il est le plus fier, Sans lui.

« J’étais dans un genre de chalet et je me suis isolé pendant dix jours. Je voulais écrire d’autres chansons et finir Sans lui, mais ça ne marchait pas. Or, la seconde que j’ai commencé à faire mes valises, je l’ai terminée en dix minutes, raconte-t-il. C’est comme si quelqu’un me l’avait soufflée à l’oreille. »

Depuis longtemps

Cette chanson fait partie de son projet le plus introspectif à ce jour, l’album Depuis Longtemps. C’est son changement de direction qui lui aurait permis d’être plus libre. Yoan a décidé de créer sa propre maison de disques. Il a donc coupé les ponts avec les Productions J, avec qui il est resté en très bons termes. « Avoir ma propre maison de disques me permet d’aller dans des directions qui ne sont pas conventionnelles, mais qui sont celles que je veux. C’est ça qui est important », assure l’artiste.

« Le fait d’avoir produit et co-réalisé Depuis longtemps, ça fait que l’album ressemble plus à moi », partage Yoan.

À ceux qui trouvent que la musique de l’album n’est pas semblable à celle qu’ils ont entendue à La Voix, Yoan répond qu’il a changé. « Le style de cet album est plus rock. Je pense que je n’ai pas changé. C’est plutôt l’idée qu’on s’est fait de moi qui était différente de la réalité », confie l’artiste.

Toujours amateur de country, le musicien a fouillé dans d’autres racines pour concevoir son nouvel album, plus rock, plus folk et teinté de blues. « Mon but, c’est que les gens voient une évolution, que ce soit dans les textes ou la musique. » Le chanteur de Ferme-Neuve ne regarde pas son succès dans les ventes, mais dans les commentaires de son public.

Yoan parle de sa dernière création avec beaucoup d’humilité. « Il y a des carences dans l’album, mais elles sont seulement moi. J’avais 22 ans quand l’album est sorti, il y a des choses que je ne sais pas, ou que je n’ai pas encore faites. Je veux regarder mon album à 50 ans et me dire que c’est ça que je comprenais de ma vie à ce moment-là, et j’espère avoir bien immortalisé mon état d’âme. »

Un point important dans le processus de création de cet album était que toutes les chansons soient en français. Un défi pour l’artiste, qui a toujours préféré chanter en anglais. « J’étais moins à l’aise de performer en français, mais quand j’arrivais en spectacle, je voyais que les gens aimaient vraiment cela. Aujourd’hui, c’est un peu ma manière de dire merci au Québec. » Le chanteur a aussi avoué qu’il y avait pris goût et voyait maintenant une poésie dans sa langue maternelle.

En tournée dès l’automne

« Faire des spectacles, ça m’a vraiment manqué. Je me suis gardé du temps cet été pour écrire, mais que j’ai hâte à l’automne ! » a affirmé le chanteur. Dès septembre, il sillonnera le Québec pour présenter son dernier projet.

« C’est bien plaisant écrire, mais quand tu entres dans une salle, et tu vois le monde, et leurs réactions, et tu donnes la main aux gens… Moi, c’est pour ça que je fais ça. »

Yoan appliquera une formule classique à ses spectacles. Il sera accompagné par trois musiciens. « Il n’y aura pas d’artifices autour de nous, je veux que ça soit notre musique qui les fasse », a expliqué le chanteur. Une partie du spectacle sera plus intime, avec Yoan seul avec sa guitare sur la scène. Un moment qu’il trouve spécial. Pour le plaisir de ses admirateurs, les meilleures chansons du premier et du deuxième album seront interprétées par l’artiste, en plus de reprises de chansons plus connues.

LE CHANTEUR PLANCHE DÉJÀ SUR SON TROISIÈME ALBUM

À peine lancé dans la tournée promotionnelle de son deuxième album, Yoan est déjà orienté vers la suite. Il a confirmé au Progrès qu’un troisième album était en composition, et qu’il serait complètement en anglais.

Selon le chanteur, l’oeuvre sortira en 2019. « Je ne veux pas que cet album me prenne trois ans à écrire. Un coup qu’on sera en studio, ça ne sera plus très long», ajoute-t-il. Plusieurs chansons auraient déjà été écrites et Yoan juge ce matériel de très bonne qualité.

Puisque l’album sera complètement anglophone, l’artiste a avoué qu’il pensait que cela pourrait l’aider à rejoindre de nouveaux publics. « Je souhaite que cet album me permette de continuer les démarches que j’avais entreprises avec le public de l’Ouest canadien », affirme l’auteur-compositeur-interprète. Il viserait même une carrière internationale.

Pour ceux qui souhaiteraient entendre ces nouvelles mélodies, il n’y a qu’à se rendre à ses prochains spectacles. « J’aimerais ça essayer ces nouvelles chansons, pour voir la réaction des gens. Mais, c’est sûr que cela va dépendre des stratégies de promotion. »

L’artiste a récemment traversé aux États-Unis, se rendant notamment à Nashville pour y faire de nouvelles collaborations. Il a travaillé avec Elisha Hoffman, qui a déjà collaboré avec Steven Tyler, sa femme, et avec une choriste de Miley Cyrus.

Le chanteur de Ferme-Neuve a dévoilé quelques détails à propos de ce premier extrait. Il a raconté comment s’est développée la composition, mais est resté vague sur les détails. 

« C’était imprévu. Un homme de Nashville était à Montréal en même temps que moi et nous avons décidé de nous rencontrer pour créer. Je pensais que ça avait bien été, mais sans plus. Quand j’ai réécouté la chanson, quelle surprise ! Je ne m’attendais pas à faire ce genre de chanson-là. C’est plus pop. Ma mère m’a demandé si c’était vraiment moi qui chantait. » Cet extrait pourrait être disponible très bientôt.

 

 

Laisser un commentaire